Printemps des poètes – Exposition Ephemera

Exposition du 12 au 26 mars

Dans le cadre de sa résidence d’artiste sur le territoire de la Communauté de Communes des Hauts de Flandre, l’artiste Dimitri Vazemsky questionne l’éphémère par le biais de la photographie.

Quel meilleur endroit que le musée Jeanne Devos, première femme photographe de Flandre,  pour accueillir le fruit de ce travail.

Ephemera

Musée Jeanne Devos – Wormhout dans le cadre du « Printemps des Poètes »

Du 12 au 26 mars 2022

Ephemera est la nouvelle exposition de Dimitri Vazemsky, jouant avec les lisières de la photographie, dans la jolie maison de Mademoiselle Jeanne Devos, photographe dès les années trente en Flandre.

Et si les images ne tenaient pas sur le papier, la photo résiste-t-elle à l’absence de fixateur ?

Dimitri Vazemsky a inventé la photographie instable, l’image coule, les couleurs ne sont pas domptées, entre peinture et photographie, l’effet est saisissant.

Et si la photo ne fut pas inventée, aurions-nous pu figer le temps, les mouvements, garder des traces d’un saut dans le vide ? Agrandir une photo pour y découvrir une chose non vue en réalité ?

Venez découvrir des images en relief, stéréoscopies boiteuses, réalisées sur le littoral dunkerquois, des vidéos d’installations éphémères et une étrange boite attrapant des images, mais n’en figeant aucune.

Exposition visible du 12 au 26 mars – lundi, jeudi et samedi de 14h à 17h

Musée Jeanne Devos

17 rue de l’Eglise – 59470 WORMHOUT

Renseignements : Dimitri Vazemsky au 06.71.15.54.73

Tarifs : Adulte : 2,20 € / Moins de 15 ans : 1 €

Le prix d’entrée comprend la visite du musée et l’exposition.

Découverte de la caravane obscura

En lien avec la résidence d’artiste, Dimitri Vazemsky invite une caravane obscure ! Mais qu’est-ce donc cela?

Une caravane transformée en chambre obscure et dans laquelle vous pouvez pénétrer et faire l’expérience fondatrice de la camera obscura, que les peintres utilisaient avant que la découverte des procédés de fixation de l’image conduise à l’invention de la photographie.

Christelle Fillod et Janice Wimmer ont fabriqué un appareil photographique « géant » et mobile, à partir d’une caravane, qui leur permet d’arpenter les territoires, d’en faire des photographies et d’initier les publics rencontrés à la fabrication d’images sténopé. Un laboratoire photographique est également installé afin de développer les images réalisées.

L’intérêt d’une caravane mobile réside dans la possibilité de se positionner dans le territoire, en des lieux stratégiques, que ce soit par rapport aux paysages ou aux contextes pédagogiques.

La caravane-caméra obscura permet aux participants de faire l’expérience de l’image à une autre échelle, de pouvoir entrer dans l’appareil photographique et de voir la photographie en train de se faire.

La caravane sillonne depuis l’automne 2016 les routes à la rencontre des habitants ainsi que pour dénicher des points de vue à faire rentrer par le petit trou de la lorgnette !

Samedi 12 mars de 14h à 17h

Animation gratuite dans le parc du Musée Jeanne Devos.